Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bienvenue sur le journal de bord de l'île de Quéménès - Page 6

  • Ouverture des réservations pour 2016

    Les réservations pour la saison 2016 sont maintenant ouvertes.

    Nous ouvrirons le 11 avril et fermerons le 30 octobre.

    Il y a deux séjours par semaine : un du Lundi au Mercredi, et un autre du Vendredi au Dimanche.

    La maison d'hôtes est fermée pendant les grandes marées, récolte d'algues oblige, et les 15 derniers jours d'août pour la récolte des (délicieuses) pommes de terre.

    Vous pouvez télécharger la documentation avec toutes les infos sur les séjours ici : Documentation 

    Consultez les disponibilités des chambres et réservez votre séjour sur notre site www.iledequemenes.fr rubrique "je réserve".

    N'hésitez pas à m'appeler si vous avez besoin d'autres renseignements.

    Bonne journée, Soizic.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 2 commentaires

  • La boutique en ligne passe l'hiver sur le continent, ça change quoi pour vous ?

    Ce qui est pratique, maintenant que nous sommes sur le continent pour l'hiver, c'est que l'on va pouvoir vous expédier vos commandes beaucoup plus rapidement ! Et oui, plus besoin de surveiller la météo ou de devoir jouer avec la marée pour aller jusqu'au bureau de poste... J'expédie votre commande dans la journée, le lendemain au plus tard. Et nous pouvons désormais vous proposer d'autres moyens de livraison que le Colissimo, avec des transporteurs tels que TNT, ou Fedex, et la livraison en points relais gratuite à partir de 30 € d'achats ! 

    Lien permanent Ecrire un commentaire 5 commentaires

  • L'aube d'une nouvelle vie

    (J'ai pris cette photo le matin de notre départ)

    Et voilà, cela fait 10 jours que nous sommes officiellement continentaux pour l'hiver, nous rentrerons sur Quéménès en avril prochain. Je ne vois plus la mer de mon bureau, mais il y a des arbres qui dansent devant ma fenêtre. Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir de regarder des arbres ! Et il y a des tracteurs qui passent 40 fois par jour sur la route. Oui, il y a même une route. Nous emmenons les enfants le matin l'école, et nous ne les revoyons que le soir. Toute la journée, il y a des maitresses, des assistantes qui s'occupent d'eux, et nous, nous pouvons travailler sans nous arrêter pour un bobo, un "je m'ennuie" ou, le meilleur, "J'ai envie de faire cacaaaaaaa". Je suis même allée chez le coiffeur, et j'ai écouté les petites mamies raconter les potins du coin, c'était génial ! 

    Gaston et Fernand nous ont rejoints hier. Un voyage en trois étapes : en tracteur de la ferme au bateau, en bateau jusqu'au continent, puis en camion jusqu'à la maison. Ils n'ont pas du tout apprécié le voyage, je crois même que Fernand a eu le mal de mer... Pauvre petit lardon. En plus, le stress leur a donné des flatulences ; je ne vous raconte pas l'horreur du trajet en camion pour Dave et moi, je pense que vous avez compris.

    Hier soir, j'entendais les chiens des voisins aboyer et je me disais que nos cochonous ne devaient pas être rassurés d'entendre ces aboiements pour la première fois. Mais tout comme les enfants, ils vont vite s'habituer à cette nouvelle vie. Petit Jules ne me demande plus que 8 fois par jour : "Pourquoi est-ce que l'on va à l'école tous les jours ?", ce qui est une grande amélioration pas rapport à la semaine dernière.

    David et moi ne voyons pas les journées passer. Il y a mille et une chose à faire ici pour nous faire une petit nid douillet, et il faut aussi s'occuper de notre entreprise qui doit continuer à fonctionner pour nous assurer nos revenus hivernaux. 

    Nous profitons d'être sur le continent pour participer par exemple au Seafood Fusion Festival qui aura lieu à Brest les 21 et 22 novembre à Océanopolis. Nous serons sur le marché des producteurs pour faire découvrir nos produits aux algues. N'hésitez pas à venir suivre les conférences, les démonstrations et toutes les animations autours des coquillages et des algues qui seront proposées pendant ce weekend. Tout le programme est ici.

    Océanopolis Brest, samedi 21 et dimanche 22 novembre 2015 de 10h00 à 18h00.

    8€ par adulte, 5€ pour les 13-17 ans, gratuit pour les moins de 13 ans.

     

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 15 commentaires

  • Concours de photos 2015 de l'île de Quéménès

    Bonjour à tous,

    Comme chaque année lorsque la saison des chambres d'hôtes se termine, nous sommes heureux de vous inviter à participer à notre grand concours de photos.

    Voici les détails de ce 8ème concours :

    -         Sont autorisées à participer au concours toutes les personnes majeures venues à Quéménès au cours de cette année 2015, que ce soit dans le cadre d'un séjour à la chambre d'hôtes ou non (si vous avez fait escale avec votre propre bateau, ou si vous êtes venus lors d'une visite organisée, vous pouvez aussi participer !).

    -         Les photos lauréates illustreront les cartes de vœux de la Ferme Insulaire de Quéménès, ainsi qu’une série de cartes postales qui seront diffusées pendant la prochaine saison.

    -         A gagner pour chaque lauréat : un colis gourmand et iodé avec des produits de la ferme et des surprises... (Il n'y aura pas de patates, mais nous allons vous préparer un beau colis avec des algues, du tartare, des saucisses, de la tomme et des surprises ! )

    -        Le dépôt des photos peut se faire du 2 au 22 novembre 2015 inclus.

    -         Chaque candidat peut proposer au maximum 3 photos qui illustrent son voyage à Quéménès (le sujet est large, faites-vous plaisir et soyez originaux).

    -         Vous ne pouvez envoyer que des photos dont vous possédez tous les droits (à priori, si vous avez pris vous-même les photos, ça doit aller).

    -         Les photos ne doivent comporter aucune personne physique identifiable (donc pas de visage, mais on peut voir des gens de dos ou de loin).

    -         Pour pouvoir participer au concours, les photos seront envoyées par mail à info@iledequemenes.fr. Elles seront impérativement accompagnées des coordonnées complètes du candidat (nom, prénom, adresse postale et mail)

    -         Les photos seront au format JPG ou JPEG et ne devront pas dépasser un poids de 5Mo.

    -         Les photos seront exposées sur la page Facebook de la ferme : www.facebook.com/Quemenes

    -         En participant au concours, chaque candidat accepte que ses photos soient utilisées par la Ferme Insulaire de Quéménès pour la réalisation de cartes de vœux, de cartes postales et éventuellement d’autres documents qui serviront à la promotion de l’île et de la Ferme.

    -         Parmi les photos reçues, Soizic, David, Chloé et Jules CUISNIER choisiront les photos lauréates du concours, et divulgueront les résultats sur le blogue http://iledequemenes.hautetfort.com le 1er décembre 2015. Comme nous sommes complètement corruptibles, toutes les attentions pour attirer notre attention sur vos photos sont autorisées.

    Voilà, le plus difficile maintenant va être de choisir, que ce soit pour les candidats ou pour le jury !

    N’oubliez pas qu’il s’agit surtout d’illustrer les prochaines cartes postales de la ferme, nous recherchons donc à la fois des paysages, mais aussi des détails, des anecdotes, des coups de cœurs qui illustrent vos séjours sur l’île.

    A bientôt,

    Soizic et David.

    PS : n’hésitez pas à retoucher vos photos, ou au moins à les recadrer pour mettre en valeur vos sujets !

    PS2 : Voilà les résultats des éditions précédentes :

    Résultats du concours 2008

    Résultats du concours 2009

    Résultats du concours 2010

    Résultats du concours 2011

    Résultats du concours 2012

    Résultats du concours 2013

    Résultats du concours 2014

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 0 commentaire

  • Michel

    Nous avons embarqué un nouveau compagnon cette semaine. Il s'appelle Michel. Il sent un peu fort, mais il est plutôt gentil le Mich'*. La dernière fois que l'on a embarqué un bélier pour l'emmener dans un autre troupeau, il n'a rien trouvé de mieux que de sauter par dessus bord pour retourner sur l'île ! Que notre Michel, nous n'avons même pas eu besoin de l'attacher tellement il était calme. Il avait même l'air plutôt content de prendre le bateau. Enfin, tant que l'on était dans le port du Conquet, parce que lorsque l'on est sortis du port et que ça s'est mis à bouger un peu, il s'est vite allongé !

    Il avait à priori tout pour plaire à nos filles le mich' : issu d'une longue lignée de Ouessantins, il a le poil soyeux et le regard doux, plutôt placide, il nous paraissait être un bon compagnon, sauf qu'il y a une chose que nous ne savions pas : nos brebis sont racistes. Oui, parce que j'ai oublié de vous dire une chose : Michel est BLANC.

    IMG_3045.jpg

    Blanc blanc.

    IMG_3049.jpg

    Michel , son poil soyeux et son regard doux.

    Alors vu que c'est la première fois qu'elles voient un bélier d'une autre couleur débarquer, le pauvre Mich' a un peu de mal à entrer en contact avec les brebis : 

    IMG_3064.jpg

    Ca ne va pas être facile de se reproduire si elles partent chaque fois qu'il approche ! Mais bon, nous avons confiance en Mich', il trouvera bien un moyen de les convaincre.

    Mais fais-bien attention Mich', ici ce n'est pas comme dans tes monts d'Arrée nataux : il y a des marées ! Alors si les filles te proposent un bain de minuit ou une dégustation d'algues à marée basse, n'oublie pas ton horaire de marée ! Le mois dernier, nous avons trois brebis qui se sont noyées parce qu'elles s'étaient aventurées trop loin sur les rochers.

     

    * Toute ressemblance avec un gentil Michel ayant une odeur forte est fortuite.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 6 commentaires

  • Comment ça nous sommes déjà en octobre ?

    Bonjour à tous,

    Le temps file et je n'ai pas eu l'occasion de vous raconter notre mois de septembre ! 

    Nous avons expédié toutes les pommes de terre de cette maigre récolte ; au total il y a un peu plus d'une centaine de commandes qui ont été passées sur la boutique en ligne : http://boutique.iledequemenes.fr. Les colis sont partis de Molène et ont distribué les patates et les algues dans toute la France, mais aussi en Belgique et en Suisse.

    IMG_2952.jpg

    A Quéménès, prêts à charger le C'hrommig !  

    IMG_2954.jpg 

    Arrivés à Molène, il n'y a plus qu'à tout monter !

    IMG_2955.jpg

    Le container nous attend, il n'y a plus qu'à le charger.

    IMG_2956.jpg

    IMG_2958.jpg

    Et voilà, le container va être chargé sur le bateau de la Penn ar bed pour rejoindre le continent. Prochaine étape : votre boîte aux lettres ! 

    Et parmi les départements vers lesquels nous avons envoyé le plus de colis, nous trouvons en premier Paris et les hauts de seine, puis les Bouches du Rhône, la Haute-Garonne et la Gironde ! Merci à tous pour votre confiance, nous espérons que les patates ont bien supporté ce long voyage et vous ont offert un beau bouquet de saveurs d'Iroise ! 

    Et vous chers lecteurs, avez-vous remarqué que grâce à notre fidèle équipe d'Evernet, nous avons refait une petite beauté à notre boutique en ligne ? Vous pouvez maintenant consulter les fiches de nos dernières recettes ici : recettes (j'ai ajouté le croque monsieur au tartare d'algues et le gratin de patates à la dulse cette semaine), et ceux qui ont commandé des produits vont pouvoir partager leur expérience et leurs idées de recettes sur chaque fiche de produit grâce aux avis : n'hésitez pas à nous raconter comment vous avez préparé les produits !

    avis clients.jpg

     

     

    Et à part ça, qu'avons-nous fait d'autre ?

    Nous avons admiré des levers de soleil à couper le souffle : 

    IMG_2973.jpg

     

    IMG_3012.jpg

    Les couchers ne sont pas mal non plus, mais ça n'a pas la magie de la nature qui se réveille après une bonne nuit de repos ! 

    Nous avons trié les agneaux aussi pour choisir qui restait sur l'île et qui partait à l'abattoir. 

    IMG_3024.jpg

    Il faut d'abord ramener tout le monde à la ferme et les mettre dans l'enclos.

    IMG_3027.jpg

    Tous les jeunes mâles partent, et chez les femelles nous gardons les plus belles pour remplacer les pertes de l'année. Nous les emmenons ensuite à l'abattoir du Faou, puis c'est la ferme de Keroudy à Milizac qui va préparer la viande et commercialiser les colis. Tous les agneaux de cette année sont déjà réservés.

    IMG_3030.jpg

    Celles-ci vont rester à Quéménès, et feront de très jolies mères pour l'année prochaine.

    Et puis nous avons continué la récolte d'algues, pour notre boutique en ligne et aussi pour Bord à Bord. Cette fois nous avons récolté sous l'oeil des caméras de Planète, pour une émission qui devrait être diffusée en février.

    IMG_2980.jpg

    Nous continuons aussi à chercher de nouvelles recettes faciles, rapides et bonnes pour notre santé à partir de nos produits aux algues ; nous avons par exemple cuit un dos de bar tous simplement à la poêle, arrosé avec le tartare d'algues infusé à la crème, et accompagné de semoule parfumée au mélange pour risotto : Chloé a dit que c'était délicieux et Jules a terminé son assiette avant que je n'ai eu le temps d'entamer la mienne ! 

    IMG_2991.jpg

     

    En parlant de nos petits loups, Petits Jules a commencé à faire du vélo sans roulettes, et Chloé fête son 6ème anniversaire Lundi ! Tout ce petite monde grandit tellement vite ! Ils attendent tous les deux avec impatience notre migration hivernale vers le continent pour retrouver leurs copains d'école.

    Bon, et bien je crois que là on a fait un bon petit tours des nouvelles ! 

    A très vite,

    Soizic & Cie.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 0 commentaire

  • Merci à vous chers patatophiles !

    Chers Patatophiles,

    Tous les habitants de l'île de Quéménès à plumes, à poils, et autres, tiennent à vous remercier du fond de leurs petits coeurs. Vous êtes trop forts. Je vous savais capables de bien des choses, depuis 8 ans que nous échangeons par écrans interposés, mais là, je dois dire que ça relève du miracle. J'ai d'ores et déjà écrit au Pape pour lui demander la canonisation de Saint Patatophile. Mais qu'avez-vous donc fait pour mériter cette reconnaissance ? Vos prières ont (enfin) été entendues : M Y X O M A T O S E. Yeah ! Ils font moins les malins maintenant les mangeurs de patates. Et vous êtes tellement forts, que l'épidémie touche même une bonne partie du pays d'Iroise, et des lapins sont atteints jusqu'à Brest !

    Cela fait une quinzaine de jours que l'épidémie a commencé, et c'est un magnifique spectacle qui s'offre à nous depuis. Je ne parle pas des dizaines de cadavres qui jonchent le sol et de l'odeur qui les accompagne (pourquoi est-ce que le lapin tient tellement à mourrir en plein milieu du chemin ?), mais de la végétation qui revit. Cela fait plus de deux ans que la surpopulation lapinesque limite la quantité et la diversité des végétaux qui poussent sur l'île. Seules les plantes qui sont nocives aux lapins et aux moutons arrivaient à de développer car c'était les seules à ne pas être broutées. Mais depuis que la maladie a commencé à réduire la population de lapins, nous nous émerveillons de la vitesse à laquelle la végétation arrive à reprendre sa place, là où il y a quelques jours la terre était à nu. 

    DSC_0090.jpg

     

    Des mauves musquées

    DSC_0096.jpg

     

    De l'herbe. DE L'HERBE ! Je suis émue.

    DSC_0099.jpg

     

    Une fleur de Silène. J'ai même vu des matricaires à l'Est de l'île.

    DSC_0102.jpg

     

    Et même du trèfle. Ce sont les brebis qui vont être contentes.

    DSC_0104.jpg

    La bette maritime aussi fait son come-back.

     

    Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que nous avons à observer tout ce petit monde reprendre sa place. Et ce vert plein de vie nous émerveille, et rend Quéménès encore plus belle. 

    Je sais que bon nombre d'entre vous était déçu de ne pas avoir eu le temps de commander des pommes de terre sur la boutique en ligne (toute la récolte a été vendue en 3 jours), mais avec une telle réduction de la population de lapins, consolons-nous en nous disant que la récolte de l'année prochaine ne pourra être que meilleure, et qu'il y aura assez de (délicieuses) pommes de terre pour tout le monde.

    Grosses bises et à très vite,

    Soizic et David.

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 5 commentaires

  • Rappel sur le lot 0501 de tartares d'algues de l'île de Quéménès

     

    Nous avons un problème de moisissures sur notre dernière série de bocaux de tartare d'algues de l'île de Quéménès.

    S'il vous reste des bocaux avec un couvercle noir portant le numéro de lot 0501 et une date limite de consommation au 29/10/15, merci de prendre contact avec nous au 06 63 02 15 08 ou par mail info@iledequemenes.fr.

    Nous allons par ailleurs suspendre la vente des bocaux sur la boutique en ligne en attendant d'avoir pu identifier le problème. Les commandes qui n'ont pas encore été expédiées vont être remboursées d'ici à demain.

    Nous vous présentons toutes nos excuses pour ces désagréments, et faisons au plus vite pour vous proposer un nouveau produit de qualité.

    Merci,
    Soizic & David.

     
     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 1 commentaire

  • Une nouvelle vie commence !

    Attention, les informations ci-dessous risquent de mettre un terme à tous les ragots en cours !

    Pour la première fois depuis 8 ans que nous habitons Quéménès, nous allons rentrer pour l'hiver sur le continent. Et nous reviendrons à Quéménès pour la prochaine saison en avril 2016.

    Notre Choupinette va rentrer au CP cette année ; alors pour qu'elle puisse aller à l'école, nous habiterons le continent entre novembre et avril. Nous avons bien essayé les cours par correspondance cette année, mais c'est trop compliqué à gérer avec le travail de la ferme et la maison d'hôtes. Et puis cela va permettre aussi à Petit Jules de rentrer en petite section de maternelle, à Papa et Maman de voir leurs amis plus souvent, et aux clients de la boutique en ligne de bénéficier de plein d'avantages puisque nous pourrons vous livrer vos commandes plus rapidement, et même vous proposer de nouveaux modes de livraison comme les points relais. Nous ne serons de toute façon pas loin et irons régulièrement à Quéménès pour nourrir les animaux, et passer les vacances !

    C'est une nouvelle vie qui commence, à mi-temps entre Quéménès et le continent.

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 20 commentaires

  • On ne va pas se laisser abattre

    Bon alors, la perte de la récolte des patates, même si elle n'est pas dramatique, va quand même créer un gros trou dans les comptes. Je vous rappelle que nous ne sommes pas salariés du Conservatoire du Littoral qui est propriétaire de l'île (ni même de la région d'ailleurs) ; nous avons créé notre entreprise pour répondre à l'appel à projet du Conservatoire, la SCOP Ferme Insulaire de Quéménès, et nos salaires viennent uniquement du fruit de nos activités : la maison d'hôtes, les patates, la viande d'agneaux et la récolte d'algues.  

    La perte des patates, c'est un quart du chiffre d'affaires en moins, mais c'est surtout la perte de notre produit phare sur la boutique en ligne. Alors que pouvions-nous proposer qui vous ferait vraiment vraiment plaisir, et vous remonterait le moral en attendant de meilleurs jours pour les patates ?

    C'est grâce à Bord-à-bord, notre transformateur d'algues préféré, que nous avons trouvé la solution : nous allons préparer des bocaux de notre propre recette de tartare d'algues, celle que nous servons à la table d'hôtes. 

    Cette semaine, je suis allée à leur atelier pour reproduire notre recette sur leurs machines, et faire une première série de bocaux qui servira à faire les tests bactériologiques, gustatifs et de tenue du produit dans le temps.

    IMG_2762.jpg

    Il faut d'abord laver les algues pour enlever le sable, les coquillages, etc. 

    IMG_2764.jpg

    Nous utilisons ensuite le hachoir pour couper les algues, les cornichons et les échalotes.


     

    IMG_2769.jpg

     

    Voilà les algues hachées avec les légumes, il ne reste plus qu'à ajouter l'huile et le jus de citron.

    IMG_2774.jpg

     

    Le mélange est prêt, nous chargeons la conditionneuse qui va remplir les pots. 


    IMG_2777.jpg

     

    Et voilà le tout premier pot de tartare d'algues de Quéménès ! Nous faisons quelques tests et si tout est satisfaisant, nous pourrons les mettre en vente sur la boutique en ligne et dans nos boutiques préférées.

    Gardez le moral chers Patatophiles, si les lapins ont compromis la récolte de (délicieuses) patates, nous trouverons d'autres produits pour satisfaire vos papilles !

    A très vite,

    Soizic. 

    Lien permanent Ecrire un commentaire 14 commentaires