Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bienvenue sur le journal de bord de l'île de Quéménès

  • Les dernières patates

    Les dernières patates ont décidé de revêtir leur plus belle tenue :

    fullsizeoutput_15aa.jpeg

    Commandez vos pommes de terre en sac de toile de jute sur notre boutique en ligne : http://boutique.iledequemenes.fr ou par téléphone au 06 63 02 15 08.

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 2 commentaires

  • Le grand retour.

    Bonjour à tous,

    Le déménagement avance bien. Nous avons déjà fait 13 voyages avec notre fier C'hrommig ! Nous avons quasiment terminé de vider notre maison, et le plus gros de la maison d'hôtes aussi. Nous espérons avoir complètement terminé d'ici une quinzaine de jours.

    Y8R9RENrS5SprO8KUzFgTw.jpg

    odcFBgNWRJyofZ+ydnPdKw.jpg

     

    Alors un déménagement, en temps normal, ce n'est déjà pas drôle, mais alors là, il faut en plus s'organiser par rapport aux horaires de marée, et à la météo, ce qui complique un peu les choses. Finalement, les meilleurs journées sont celles où la marée est basse sur l'heure du midi. Comme ça, on pose les loulous à l'école, et on part illico à Quéménès, tant qu'il y a encore de l'eau à la cale. En théorie, ça nous permet d'éviter de mettre les pieds dans l'eau, mais Dave a une fâcheuse tendance à remplir ses bottes d'eau ces derniers temps. Faut croire que 10 ans d'expérience ne lui ont pas appris à cerner la hauteur de ses bottes...

    1gKWTfmpRPqG2QzefOTC9w.jpg

    3 fois en 3 jours, mais toujours avec le sourire !!!

    Comme la marée descend, nous laissons le bateau se poser et nous partons à la ferme remplir la remorque de John, notre tracteur. Un petit casse-croûte, et nous allons vider la remorque dans le bateau avant que la marée ne le remette à flot. Il est déjà temps de rentrer au Conquet, vider le bateau dans le camion et attraper les loulous à la sortie de l'école. Il n'y a plus qu'à vider le camion une fois à la maison, et à recommencer le lendemain ! Nous avons fini tout ce qui est meubles et matériels lourds. Il reste maintenant le plus casse-pied : toutes les petites choses que l'on ne sait pas où mettre, mais que l'on ne veut pas jeter non plus...

    Ce qui est pratique, c'est que la remorque, le bateau et le camion ont exactement le même volume : donc une fois que la remorque du tracteur est pleine, on sait que cela va remplir le bateau et que ça tiendra tout juste dans le camion !

    Bonne journée et à très vite,

    Soizic.

     

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 18 commentaires

  • Thalassa du 2/10/17

    Le replay de l'émission Thalassa d'hier soir est en ligne pour 6 jours ; https://www.france.tv/france-3/thalassa/255049-bretagne-ma-vie-mon-ile.html
    Nous voudrions juste, David et moi, insister sur un point : Ce n'est pas nous qui avons fait les travaux de réhabilitation de la ferme mais bien le Conservatoire du littoral qui est à l'origine du projet et qui s'est occupé de la restauration des charpentes, des toitures, des menuiseries de la ferme, a installé l'eau et l'électricité et a restauré la cale d'accès à l'île. Je sais bien que le reportage laisse penser que c'est nous qui avons fait tous les travaux, mais c'est de la télé, c'est fait pour vous faire rêver quitte à jouer un peu sur la vérité. Nous en sommes désolés.
    Nous avons en tous cas été très heureux de voir nos amis Pierre @IledeSeinNautisme et Ondine Kalon-Eusa, et de participer à cette nouvelle saison de Thalassa avec Fanny Agostini !

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 8 commentaires

  • 10 ans sur Quéménès, avec Thalassa Lundi

    Thalassa reprend pour une nouvelle saison présentée par Fanny Agostini. Ce sera désormais diffusé le lundi, et pour la première émission, Fanny nous emmène sur les îles Bretonnes : Groix, Sein, Quéménès et Ouessant.

    L'occasion, à un mois de notre retour à une vie continentale, de revenir sur cette décennie à Quéménès.

    Rendez-vous donc Lundi 2 octobre à 20h50 sur France 3 !

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 19 commentaires

  • Energy Observer à la rencontre de Quéménès.

    La semaine dernière, nous avons eu la visite d'un bateau exceptionnel : Energy Observer. Il est le premier bateau à hydrogène à tenter le tour du monde.

    fullsizeoutput_2f2d.jpeg

    Il arrive, il arrive ! 

    Cela fait plusieurs semaines que nous sommes en contact avec Jérome Delafosse, le chef d'expédition de cette aventure. Parce qu'au delà d'un bateau innovant, Energy Observer est une véritable aventure humaine et écologique. Le bateau est parti pour effectuer le tour du monde (rien que ça) en 6 ans. Il y a plus d'une centaine d'escales de prévues dans une cinquantaine de pays, car le projet ne se limite pas à démontrer les capacités techniques du bateau, il est aussi l'occasion de partir à la rencontre des habitants de tous pays qui recherchent des solutions qui limitent notre impact sur la planète.

    Cette "Odyssée du futur" est filmée par une équipe du bord et sera diffusée sur les chaines du groupe Canal en fin d'année. 

    IMG_8066.JPG

    Notre rencontre avec Energy (c'est son petit nom dans l'équipe) était basée sur un échange : Nous allions à bord découvrir le fonctionnement de ce bateau du futur, et l'équipe débarquait à Quéménès pour que l'on leur montre le fonctionnement de la ferme. Nos deux système énergétiques se ressemblent beaucoup car ils sont tous les deux basés sur une production mixte éolien et photovoltaïque. Sur le bateau ou à la ferme, l'électricité produite est stockée dans des batteries. Mais la différence entre nous, c'est qu'à Quéménès, lorsque les batteries sont pleines, l'énergie produite en plus est dissipée en chaleur dans la maison par des convecteurs, alors que sur Energy Observer, elles est utilisée pour produire de l'hydrogène. Cet hydrogène servira à produire de l'électricité quand les panneaux solaires ou l'éolienne ne produiront pas assez pour faire avancer le bateau, assurant une meilleure autonomie au bateau. 

    fullsizeoutput_2f27.jpeg

    A Quéménès, la grande majorité du temps, nous produisons beaucoup plus que nous consommons si bien que nous aurions pu alimenter un foyer de 4 personnes en plus de notre consommation. Peut-être qu'un jour, grâce à un système de pile à hydrogène, nous pourrions alimenter notre bateau ou notre tracteur ? 

    fullsizeoutput_2f21.jpeg

    Arrivée à bord d'Energy Observer

    IMG_8067.JPG

    Les deux éoliennes et les ailes solaires qui permettent de produire de l'énergie également avec la réverbération de la lumière sur l'eau et sur le pont.

    IMG_8034.JPG

    La cuisine (je veux la même pour Noël)

    fullsizeoutput_2f23.jpeg

    L'écran de contrôle. Alors que le ciel est couvert, les panneaux produisent 9374 watts en instantané. Les batteries sont chargées à 97%. Quand elles seront pleines, le système de production d'hydrogène se mettra en route.

    IMG_8049.JPG

    Ce que les enfants ont préféré, ce sont les deux grands "trampolings" (en Juju dans le texte) !

    IMG_8051.JPG

    Jérome et David en pleine conversation sur le flotteur du bateau, et Quéménès en fond.

    IMG_8057.JPG

    Victorien, le capitaine du bateau, montre à Chloé et Jules le toit solaire : l'espace entre les cellules photovoltaïques est transparent pour permettre à la lumière naturelle d'éclairer l'intérieur du carré.

    fullsizeoutput_2f29.jpeg

    Notre superbe journée à bord d'Energy se termine, il est temps de rentrer à la ferme. Jérome et son équipe restent avec nous quelques jours. Nous n'allons pas parler que technique, nous allons aussi beaucoup parler cuisine ! D'abord parce que la nourriture, c'est un thème universel qui accompagnera Energy quotidiennement dans son périple autour du monde, et aussi parce que la production des aliments que nous consommons est une source très importante de pollution et de dégradations de l'état de notre planète. Alors Jérome et son équipe vont nous faire découvrir à chaque étape de leur voyage des menus qui respectent l'environnement. Nous allons pour notre part les initier à la récolte et la cuisine aux algues.

    fullsizeoutput_2f1e.jpeg

    Nous préparons un tartare avec les algues récoltées le matin même. Le saladier n'a pas résisté une demi-heure ! Je crois que l'équipe est emballée par cette recette... Sur une tartine de pain, une patate chaude, et même à la petite cuillère (si si, j'ai vu des gourmands se servir à la cuillère dans le plat, mais je ne donnerai pas de nom...) !

    Merci à toute l'équipe d'être venue à notre rencontre, nous avons été passionnés par tous ces échanges et vous souhaitons un très beau voyage, nous ne manquerons pas de prendre de vos nouvelles sur Internet

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 12 commentaires

  • +10 !

    On ne sait pas ce qui s'est passé il y a 21 jours, mais nous avons eu la naissance de 10 petits poussins hier ! 

    fullsizeoutput_2dd4.jpeg

    Cette poule-ci en a eu 3, et notre petite poulette grise en a eu 7 ! Mais elle est tellement énervée par ces naissances que je n'arrive pas à la prendre en photo.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 3 commentaires

  • La récolte 2017, c'est fini !

    Et voilà, la dernière patate a été récoltée, calibrée, triée et a fait son entrée dans l'écurie en attendant d'être mise en sac.

    IMG_7761.JPG

    La dernière remorque à trier avant de ranger les machines,

    sous l'oeil attentif du phare des Pierres Noires, à l'horizon.

    Ca nous fait une belle récolte ; un peu moins que les autres années à cause du manque de pluie au printemps, mais une belle récolte quand même ! L'écurie est pleine, et les (délicieuses) patates n'attendent plus que l'ouverture de la boutique en ligne pour voyager jusqu'à vos cuisines :

    IMG_7854.JPG

    En attendant, notre équipe de nettoyeurs s'occupe des dernières patates qui ont pu rester sur le champ : 

    IMG_7764.JPG

    Gaston et Fernand ont entrepris de reprendre les rangs un par un pour vérifier que l'on n'avait rien oublié. Ils sont suivis de près par Gudule, notre canard, et les poules qui se délectent des vers et des insectes que nos deux cochonnous sortent de terre. Autant vous dire qu'il ne fait pas bon être une patate ou un vers dans le champ en ce moment ! 

    La toute dernière patate a être sortie de la calibreuse, la voilà : 

    IMG_7806.JPG

    (mais non, David n'est pas une patate enfin !)

    Nous la planterons dans le jardin de notre maison sur le continent, comme ça il y aura un petit bout de Quéménès qui restera avec nous.

    Vous pourrez commander les pommes de terre sur notre boutique en ligne deuxième semaine de septembre, je mettrai un message quand ce sera prêt. Nous livrons les pommes de terre et les algues en colissimo à domicile sur toute la France et en Europe, les frais de port se calculent automatiquement en fonction de votre code postal.

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 9 commentaires

  • La patate, la patate !

    Ca y est, nous avons commencé le gros de la récolte, entre deux averses. Après un printemps ultra sec, et maintenant que nous sommes fin prêts à passer à l'action, il se met évidemment à pleuvoir... Rassurons-nous en nous disant que ça met de l'eau dans les citernes, et que cela nous permettra au moins de nous laver !

    Nous avons quand même déjà bien avancé, et les patates sont très belles. Nous avons environ 1 tonne et demie triée et calibrée prête à être mise en sachet :

    fullsizeoutput_2d76.jpeg

    IMG_7713.JPG

    Les enfants nous ont bien aidés pour le calibrage, mais ce qu'ils ont préféré, c'est faire des glissades dans la remorque lorsque nous avions terminé :

    IMG_7699.JPG

    IMG_7700.JPG

    Croisons les doigts pour que la météo soit clémente cette semaine, et que nous puissions avancer au maximum avant la réouverture des chambres d'hôtes Lundi. 

    Bonne journée et à bientôt,

    Soizic.

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 6 commentaires

  • Quéménès dans le poste

    Demain matin, dans TéléMatin sur France 2, nous cuisinerons sur le triporteur de Loïc Ballet des haricots de mer, du beurre aux algues et du flan au pioka. Ce sera presque comme si vous mangiez avec nous ! 

    Et nous avons tourné hier les scènes qui permettront de lancer les sujets sur Quéménès dans l'émission de Thalassa prévue le 3 octobre. Une nouvelle formule pour cette émission emblématique, avec une présentatrice qui a séduit notre Gaston (ou peut-être est-ce l'inverse) et nous aussi, et qui n'hésite pas une seconde à se mouiller pour l'émission !  Nous avons passé une journée formidable avec cette équipe et leur souhaitons plein de bonnes choses pour la suite, et qu'ils continuent à nous faire rêver comme Thalassa l'a si souvent fait.

    IMG_7540.JPG

    Fanny Agostini et Gaston...

    fullsizeoutput_2cc0.jpeg

    Parées pour l'interview, nous attendons que l'équipe soit prête à tourner.

    IMG_7546.JPG

    L'équipe s'était gentiment occupée du dessert... qui a un peu souffert du trajet en bateau (mais c'était super bon quand même) ! 

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 8 commentaires

  • La Merlette est Maman ! -suite-

    Notre Merlette est l'heureuse maman d'un déjà beau poussin :

    IMG_7521.JPG

    Mais c'est toujours maman qui lui donne à manger ! Comme le poussin n'arrête pas de parler, Dave en a déduit que c'était une fille (je ne vois pas pourquoi) et l'a appelé Piplette. Donc Piplette et Merlette sont sur une petite île, ça pourrait faire le début d'une histoire. Quand je suis sur l'ordinateur, les deux viennent faire les miettes de la maison, et quand nous sommes dans l'écurie à trier les patates, elles viennent manger les cloportes ! Une petite île déserte qu'ils disaient...

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 0 commentaire