Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bienvenue sur le journal de bord de l'île de Quéménès - Page 4

  • Sur France 5 le 11 juin

    Après 5 mois sur le continent, c'est avec beaucoup de plaisir et un magnifique soleil que nous sommes rentrés à Quéménès pour préparer cette saison. Nous étions accompagnés d'une équipe de France 5 qui tourne un reportage intitulé "mon île, ma bataille" qui sera diffusé le 11 Juin en prime time.

    fullsizeoutput_2add.jpeg

    Nous avons filmé les filières d'algues, la préparation de la maison d'hôtes, la plantation des patates, une magnifique séquence avec les moutons (dans laquelle je cours beaucoup), un peu de cuisine aux algues avec le beurre aux algues et le tartare, et aussi des interviews pour expliquer notre travail et revenir sur ces 10 années. Bon, je ne veux pas vendre la mèche, mais il va y avoir une grosse séquence émotion lorsque j'évoque toutes les personnes merveilleuses que nous avons rencontrées à la maison d'hôtes. Heureusement que j'ai investi dans un mascara waterproof, moi je vous le dis !

    fullsizeoutput_2ae7.jpeg

    Lien permanent Ecrire un commentaire 4 commentaires

  • Notre ultime saison à Quéménès

    Bonjour à tous,

    Je suis vraiment vraiment désolée de ne pas vous avoir donné de nouvelles plus tôt. Il s'est passé beaucoup de choses ces dernières semaines, et la plus importante c'est que David et moi avons décidé que 2017 serait notre dernière saison sur l'île. C'est une décision qui a été difficile à prendre, mais les conditions de confiance et de respect* qui nous ont permis de monter ce projet avec le Conservatoire du Littoral il y a 10 ans, ne sont plus réunies aujourd'hui ; nous ne souhaitons plus nous engager personnellement et financièrement dans ces conditions.

    C'est donc aujourd'hui avec un pincement au cœur, mais beaucoup de fierté que nous vous annonçons ce tournant de notre vie. Et comme ce sera notre dernière saison sur l'île, nous allons faire de 2017 l'apothéose de notre vie à Quéménès ! Avec une récolte de patates d'anthologie, des algues sauvages et de cultures savoureuses, et une saison de chambres d'hôtes dont nous allons savourer chaque rencontre et chaque échange. Cette saison va être exceptionnelle ! 

    Soizic et David.

    * J'ai emprunté cette formule à Philippe Galli, directeur de l’administration pénitentiaire, car elle correspond exactement à notre sentiment aujourd'hui, j'espère qu'il ne m'en tiendra pas rigueur.http://www.ouest-france.fr/societe/justice/le-directeur-de-l-administration-penitentiaire-demissionne-4901214

    Lien permanent Ecrire un commentaire 33 commentaires

  • Nouvelle année, nouveau projet !

    Ca y est, nous entrons dans la phase active de notre projet de culture d'algues. Vous le savez, David et moi récoltons les algues sauvages à pied à marée basse pour Bord à Bord et pour notre boutique en ligne. Mais la demande en algues, notamment alimentaires, augmente fortement et la ressource naturelle Bretonne ne suffit pas à répondre à la demande croissante. Alors pour protéger le milieu tout en répondant à la demande des consommateurs, nous pensons qu'il faut développer la culture d'algues. C'est pour cela que depuis 2 ans, nous élaborons un petit projet de culture sur filières, pour compléter les activités de la ferme et voir si autour de Quéménès nous pouvons trouver des conditions adéquates pour faire pousser les algues. Après 3 mois de formation professionnelle et des heures de dossiers administratifs pour avoir l'autorisation d'installer 5 filières en mer, nous avons pu, cette semaine, installer notre première filière. 

    Alors en théorie, une filière d'algue se présente comme ça : 

    Schéma filière.jpg

    Il y a deux blocs de béton au fond qui fixent deux bouées. Entre ces deux bouées, on tend un bout sur lequel on vient tourner un fil ensemencé en écloserie de la variété d'algue que l'on souhaite faire pousser. Des petites bouées intermédiaires permettent de maintenir la ligne à la bonne profondeur.

    Nous n'installerons pour cette première année que deux filières, et si cela fonctionne, nous ajouterons les trois autres l'année prochaine. David a donc préparé deux lignes de 100m : 

    IMG_5875.JPG

    Puis, lorsque C-Weed aquaculture à Saint -Malo nous a prévenus que nos semences étaient prêtes, nous avons tourné le fil ensemencé sur les lignes : 

    IMG_5886.JPG

    Les tâches brunes sur le fil sont les futures petites algues !

    IMG_5891.JPG

    C'est super long en fait 100m...

    (Ne regardez pas l'état de la maison, on est en plein travaux)

    Il faut maintenant aller mettre tout ce petit monde en mer, à un mètre sous la surface, et attendre, pour voir si cela va pousser...

    fullsizeoutput_2960.jpeg

    DSC_0026.JPG

    Et voilà la filière depuis la cale :

    fullsizeoutput_2963.jpeg

    Nous avons choisi pour ce premier essai de faire pousser de l' Alaria Esculenta que l'on trouve à l'état sauvage autours de Quéménès mais pas en quantité suffisante pour pouvoir en faire un ramassage commercial. Si l'on arrive à avoir une récolte, nous pourrons vous la proposer sur la boutique en ligne, et peut-être aussi dans les produits Bord à Bord ! 

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 13 commentaires

  • Bonne Année 2017 !

    IMG_5845.JPG

    Nous vous souhaitons une très belle année : gourmande, iodée, pleine de rêves, de découvertes et d'aventures ! 

    Lien permanent Ecrire un commentaire 8 commentaires

  • Résultats du concours de photos 2016

    Nous avons encore été très gâtés cette année pendant ce concours, avec de superbes photos de nos hôtes. Vous pouvez voir les 80 photos que nous avons reçues sur la galerie Facebook : lien vers la galerie de photos

    Et voici les 4 gagnants de cette année : 

    SPERTINI3.JPG

    Olivier SPERTINI, de Suisse, avec son réveil-matin à plumes.

    CUZON2.jpg

    Laurent et Ginette CUZON, de Saint Jean le Blanc (45) avec ce lever de soleil sur la maison d'hôtes.

    JAMET3.JPG

    Bernard Jamet, de l'Ain, et son Traquet sauteur !

    BOELLE3.JPG

    Et enfin Yvon Boëlle, du Morbihan, et son invitation à la baignade...

     

    Bravo à tous, et merci d'avoir partagé ces moments avec nous. Nous vous enverrons vos colis dès que nous aurons reçu les cartes postales imprimées à partir de vos photos.

    Grosses bises à tous et à bientôt,

    Soizic et David.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 2 commentaires

  • Concours de photos 2016

    Bonjour à tous,

    Comme chaque année lorsque la saison des chambres d'hôtes se termine, nous sommes heureux de vous inviter à participer à notre grand concours de photos.

    Voici les détails de ce 9ème concours :

    -         Sont autorisées à participer au concours toutes les personnes majeures venues à Quéménès au cours de cette année 2016, que ce soit dans le cadre d'un séjour à la chambre d'hôtes ou non (si vous avez fait escale avec votre propre bateau, ou si vous êtes venus lors d'une visite organisée, vous pouvez aussi participer !).

    -         Les photos lauréates illustreront les cartes de vœux de la Ferme Insulaire de Quéménès, ainsi qu’une série de cartes postales qui seront diffusées pendant la prochaine saison.

    -         A gagner pour chaque lauréat : un colis gourmand et iodé avec des produits de la ferme et des surprises... 

    -        Le dépôt des photos peut se faire du 18 novembre au 4 décembre 2016 inclus.

    -         Chaque candidat peut proposer au maximum 3 photos qui illustrent son voyage à Quéménès (le sujet est large, faites-vous plaisir et soyez originaux).

    -         Vous ne pouvez envoyer que des photos dont vous possédez tous les droits (à priori, si vous avez pris vous-même les photos, ça doit aller).

    -         Les photos ne doivent comporter aucune personne physique identifiable (donc pas de visage, mais on peut voir des gens de dos ou de loin).

    -         Pour pouvoir participer au concours, les photos seront envoyées par mail à info@iledequemenes.fr. Elles seront impérativement accompagnées des coordonnées complètes du candidat (nom, prénom, adresse postale et mail)

    -         Les photos seront au format JPG ou JPEG et ne devront pas dépasser un poids de 5Mo.

    -         Les photos seront exposées sur la page Facebook de la ferme : www.facebook.com/Quemenes

    -         En participant au concours, chaque candidat accepte que ses photos soient utilisées par la Ferme Insulaire de Quéménès pour la réalisation de cartes de vœux, de cartes postales et éventuellement d’autres documents qui serviront à la promotion de l’île et de la Ferme.

    -         Parmi les photos reçues, Soizic, David, Chloé et Jules CUISNIER choisiront les photos lauréates du concours, et divulgueront les résultats sur le blogue http://iledequemenes.hautetfort.com le 11 décembre 2016. Comme nous sommes complètement corruptibles, toutes les attentions pour attirer notre attention sur vos photos sont autorisées.

    Voilà, le plus difficile maintenant va être de choisir, que ce soit pour les candidats ou pour le jury !

    N’oubliez pas qu’il s’agit surtout d’illustrer les prochaines cartes postales de la ferme, nous recherchons donc à la fois des paysages, mais aussi des détails, des anecdotes, des coups de cœurs qui illustrent Quéménès.

    A bientôt,

    Soizic et David.

    PS : n’hésitez pas à retoucher vos photos, ou au moins à les recadrer pour mettre en valeur vos sujets !

    PS2 : Voilà les résultats des éditions précédentes :

    Résultats du concours 2008

    Résultats du concours 2009

    Résultats du concours 2010

    Résultats du concours 2011

    Résultats du concours 2012

    Résultats du concours 2013

    Résultats du concours 2014

    Résultats du concours 2015

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 0 commentaire

  • Sur le continent pour l'hiver

    Nous voilà sur le continent pour 5 mois, les enfants pourront ainsi aller à l'école tout l'hiver. Et l'avantage pour vous, lorsque nous sommes sur le continent, c'est que l'on peut de nouveau vous proposer les saucisses de Molène et la Tomme aux algues sur la boutique en ligne, et en plus on peut vous proposer la livraison en point relais, ou par transporteur. Avec l'hiver qui pointe (enfin) son nez, il est grand temps que nous reprenions nos marmites et nos caquelons pour festoyer autour de repas conviviaux qui réchauffent les corps et les coeurs !

    Une idée facile et rapide à préparer : La raclette de l'Iroise

    Prévoyez une saucisse de Molène et (au moins) 3 patates de Quéménès par personne, ainsi que divers fromages, dont la (délicieuse) tomme aux algues de la ferme de Keroudy. Mettez les patates dans le fond d'une grande casserole, couvrez-les d'eau juste à hauteur, et posez les saucisses par dessus. Couvrez et mettez à cuire à feu vif, et allez partager l'apéritif avec vos convives. Quand le fumet des saucisses vous fait saliver, dressez la table. Servez patates et saucisses et arrosez de fromage que vous aurez fait fondre dans l'appareil à raclette, ou au four. Pour les plus pressés, on peut même faire fondre le fromage au micro-ondes.

    Bon weekend et à très vite,

    Soizic et David.

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 1 commentaire

  • Un réveil effrayant

    Nous sommes allés nous coucher, un petit sourire aux lèvres, en nous disant : pas d'enfants, pas d'hôtes, pas de rendez-vous, rien d'impératif à faire demain. Une journée idéale pour trainer et recharger les batteries avant la grande marée. A commencer par une grasse matinée.

    7h25, j'entends de drôles de bruits qui viennent du rez-de-chaussée. Pour la grasse mat', c'est râpé. Dans un demi-sommeil, j'ai pensé à un mulot qui était en train de grignoter le reste du goûter. Ca m'embêtait quand même parce qu'il allait manger le dernier doowap, mais c'était quand même une journée de pause alors au diable le doowap du moment que le malotru cessait de faire du bruit.

    7h32, Je crois qu'il essaie de ramener le gâteau chez lui pour le partager avec ses potes. C'est foutu pour la grasse mat', il va voir de quel bois je me chauffe.

    7h33, je descends l'escalier tel le prédateur qui fond sur sa proie. Il n'y a personne dans le sac du goûter, et le doowap est toujours entier. Je suis soulagée.

    7h34, je me rends compte que le bruit vient du poêle à bois. De l'intérieur du poêle à bois en fait. Et ça ne ressemble pas vraiment au bruit d'une bûche qui aurait décidé de nous faire une petite surprise en allumant un feu pour notre réveil...

    7h35, m'armant de tout mon courage, j'appelle : "PAPOU ! LE BRUIT VIENT DU POÊLE EN FAIT !".

    Réponse du Papou : "Mougniarf".

    Ok, ça va pas être gagné. "PAPOU ! Y'A UNE BÊTE DANS LE POÊLE ! ".

    Réponse du Papou : "C'est rien, c'est un étourneau qui a dû tomber dans le tuyau".

    "Voui mais ça m'empêche de dormir, et puis si j'ouvre, il va mettre de la suie partout". Et toc.

    Le Papou n'a rien du prédateur dans la savane quand il descend. Je me suis plutôt sentie comme la petite truite qui s'est faite attraper par un ours mal luné.

    Malgré mon regard réprobateur, le papou ouvre le poêle. "B*****, il est coincé dans le tuyau, faut que je démonte la trappe". Je n'ose même pas cligner des yeux, je crois qu'il vaut mieux que je me fasse oublier.

    8h17, Papou s'exprime : "Ah ben tient, on cherchait la chouette effraie ; je crois que je l'ai trouvée."

    IMG_5328.jpg

    Effectivement, le jour où les étourneaux auront des pattes comme celle-là, il va falloir que l'on s'inquiète sérieusement de l'avenir de l'humanité.

    Bon ben y'a plus le choix, il faut démonter le tuyau pour la faire sortir maintenant.

    IMG_5330.jpg

    12 minutes plus tard, nous arrivions enfin à faire sortir la chouette du tuyau :

    IMG_5332.jpg

    Bon, elle a dû perdre 80% aux deux oreilles vu comme ça résonnait quand on a démonté le tuyau, mais à part cela elle va bien. Ce qui est chouette (mouahahahaha), c'est qu'elle a bien ramoné le conduit du poêle en passant.

    Si vous croisez une chouette noire et sourde il ne faut pas vous inquiéter, c'est la notre.

    Lien permanent Ecrire un commentaire 17 commentaires

  • Happy Birthday Dave !

    Le 29 septembre, Dave a eu 40 ans. Oui, je couche avec un vieux. 

    Chloé avait préparé un beau dessin, je lui ai acheté des caleçons tout neufs (ça fait rêver comme cadeau de 40 ans), mais alors notre cane Pouikita nous a surpassées avec un magnifique cadeau (j'avais pourtant choisi de très beaux caleçons) :

    DSC_0192.jpg

    C'est la grande classe. Bon, le 29 il y avait 14 canetons, mais il y a eu de la perte au démarrage, et les effectifs se sont stabilisés maintenant à 9 petits pouics. Pouikita est toute heureuse, c'est la première fois qu'elle a des petits. Jusqu'à présent elle avait bien essayé de couver, mais cela ne donnait rien parce que le seul autre canard que nous avions, Guddule, est stérile. Nous avons accueilli Harry, un magnifique canard de Barbarie, au printemps ; il a fallu un peu de temps pour que Harry et Pouikita fassent connaissance, mais il semblerait qu'ils se soient bien entendus !

    DSC_0177.jpg

    Sauf que ce n'est pas vraiment la saisons pour les naissances, alors il va falloir que Pouikita s'occupe bien d'eux pour qu'ils survivent à l'hiver. Mais ça ne semble pas inquiéter les plamipèdes de l'île puisque Sarba, une autre de nos canes, s'est elle aussi mise à couver :

    DSC_0182.jpg

    Il est donc probable que dans quelques jours notre canard Harry soit de nouveau Papa ! 

    Même chez les oies, on se remet à pondre :

    DSC_0174.jpg

    Il faut dire que les levers de soleil sont très romantiques en ce moment :

    IMG_5292.jpg

    (photo réalisée sans trucage et sans maltraiter de cochon)

    Lien permanent Ecrire un commentaire 6 commentaires

  • Méli mélo de (bonnes) nouvelles

    Il s'est passé plein de choses en un mois sur Quéménès, si bien que je n'ai même pas eu le temps de vous donner de nouvelles plus tôt... 

    Pour commencer, la preuve indéniable qu'il a fait un temps exceptionnellement beau et chaud à Quéménès cet été : nous avons ramassé des mûres mûres ! Ce n'est que la deuxième fois en 9 ans que nous pouvons nous régaler d'un petit coulis maison sur notre fromage blanc. 

    IMG_5183.jpg

    Mes cueilleurs de choc. La prochaine fois, je ferai équipe avec Chloé parce que Petit Jules en mange autant qu'il en ramasse... Nous avons quand même eu un peu plus d'un kilo de fruits ! 

    Le début du mois a été surtout occupé par la préparation des commandes de patates, et ce sont un peu plus de 150 colis qui sont partis distribuer nos (délicieuses) patates à travers toute la France, et même en Suisse, en Belgique et en Italie ! 

    IMG_5196.jpg

    Nous emmenons les colis sur l'île Molène, notre plus proche voisine. Nous mettons les colis en container pour qu'ils rejoignent le centre de tri de Brest par le courrier du soir. 

    Nous étions en rupture de pots de tartare d'algues en septembre, mais ça y est, nous en avons une nouvelle série de prête que vous pouvez retrouver sur la boutique en ligne avec nos autres (délicieux) produits aux algues de Quéménès. Depuis quelques jours, vous pouvez également commander sur notre boutique en ligne les produits cosmétiques de la gamme Nividiskin : des produits mis au point et fabriqués à Ouessant, dont les actifs apaisants et régénérants sont extraits d'algues cueillies autour de l'île.

    creme-visage-nividiskin.jpg

    Et puis un soir, entre la fatigue et la houle, ma main est malencontreusement restée coincée entre l'amarre et le plat-bord du bateau. Sur le moment, j'étais persuadée que mes doigts aller exploser sous la pression, et comme je n'arrivais pas à larguer le bout qui me coinçait la main, j'ai tiré de toutes mes forces. Ce n'est pas la meilleur idée que j'ai eu, mais c'est la seule qui me soit venue à ce moment là ! Ensuite il y a eu du sang, de la panique et une horrible douleur. Finalement il y a eu plus de peur que de mal parce qu'il n'y a pas eu de fracture, mais j'ai arraché tout le dessus de la dernière phalange de l'annulaire droit. Si l'on retrouve un jour mon corps, vous pourrez me reconnaitre à mon annulaire droit qui n'aura plus jamais d'ongle. Et à une tâche de naissance, mais je ne vous dirai pas où elle est.

    IMG_5216.jpg

    L'hélico du SAMU de Brest est venu me chercher pour m'emmener à l'hôpital passer des examens, et là c'est le rêve de Petit Jules qui s'est réalisé : voir l'hélico de près, et en plus Maman est montée dedans ! Je serai à jamais son héroïne. (Merci encore à l'équipage de l'hélico et aux aides-soignantes et infirmières de l'hôpital pour avoir si bien pris soin de moi <3)

    Rassurez-vous, c'était il y a 3 semaines et mon doigt cicatrise très bien. David est juste un peu stressé chaque fois que j'amarre le bateau. Je ne vois pas pourquoi.

     

     

    Lien permanent Ecrire un commentaire 3 commentaires